Quelles sont les causes de l’acné ?

L’acné est un véritable calvaire pour de nombreuses personnes. Les éruptions cutanées sont particulièrement affligeantes pour les adolescents. L’origine hormonale de ce phénomène est indéniable. Cela dit, il est également possible d’explorer d’autres pistes. En effet, la connaissance de la cause exacte permet de mieux orienter le traitement pour lutter contre le développement de ces boutons inesthétiques.

Certaines mauvaises habitudes déclenchent une éruption cutanée

Le tabac n’apporte que des dégâts sur la santé. La nicotine est incriminée dans l’apparition des boutons. Les fumeurs subissent de plein fouet les conséquences d’une mauvaise habitude en déclenchant un dérèglement des glandes. La surproduction de sébum et le stress oxydatif finissent par provoquer des éruptions. Fumer augmente de 40 % le risque d’avoir des poussées acnéiques.
Parfois, ce sont les soins cutanés inappropriés qui engendrent des réactions inattendues. Selon http://acne-solution.fr, pour lutter contre l’acné, celles qui ont une peau grasse ou sensible doivent ainsi faire attention aux produits cosmétiques qu’elles utilisent. Certains types de lotion mélangés à de l’eau chaude font apparaître des boutons. Chez les dames, le maquillage comédogène obstrue les pores. L’organisme répond violemment à cette gêne.

L’alimentation ou les médicaments causent l’acné

Les scientifiques ont pu établir le lien de causalité entre l’acné et les habitudes alimentaires. Certains d’entre eux indiquent, avec des preuves à l’appui, que les produits laitiers occasionnent des boutons. Parfois, c’est l’indice glycémique élevé qui crée un dérèglement hormonal. Avoir trop de sucre dans le sang peut engendrer des problèmes de santé plus sévère. Les poussées acnéiques constituent un signal de détresse auquel il faudra prêter attention. Un apport suffisant en antioxydant permet par contre de renverser la situation.
Les médicaments tels que les antidépresseurs sont pointés du doigt à cause de leurs effets secondaires. Ces produits peuvent occasionner une sécrétion excessive de sébum. C’est aussi le cas lors d’un long traitement aux antibiotiques et la prise de stéroïde.

Les origines psychologiques sont courantes

Le stress est un facteur déclenchant les éruptions cutanées. Les personnes qui ont tendance à s’énerver facilement ont aussi la peau sensible. Des chercheurs apportent des explications tangibles en prenant la piste de l’insuline. Cette sécrétion émanant du pancréas stimule la production d’hormones mâles. Ces dernières à leur tour occasionnent la séborrhée ainsi que l’excès de kératine. Ces deux phénomènes sont à l’origine des lésions acnéiques. Chez les personnes stressées, la guérison de ces atteintes cutanées se fait difficilement. L’anxiété chronique tend particulièrement à rendre la peau peu résistante aux agressions. Le manque de confiance en soi exacerbe la production de sébum.

D’autres pistes à explorer pour apporter une solution efficace

Les vêtements sont cités parmi les causes de l’acné. Certains tissus engendrent des problèmes de peau. Les fibres synthétiques utilisées pour le soutien-gorge ou le maillot de bain peuvent irriter. Les étoffes qui occasionnent une transpiration excessive devraient aussi être bannies. Les démangeaisons virent rapidement aux reliefs non désirables et laissent des traces. Le simple fait de se gratter favorise la prolifération bactérienne. En effet, ce sont surtout ces microbes qui profitent des monticules acnéiques. Ils se développent dans le sébum dégoulinant à la surface de la peau. Les rayons ultraviolets ne font qu’aggraver la situation. Alors, pour avoir bonne mine, le soleil direct est à éviter.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page